Dépendance sexuelle

Bienvenue sur le forum d'entraide pour les co-dépendant(e)s et dépendant(e)s au sexe sous toutes ces formes (tchat, porno, escorte, etc.). Vous y trouverez des espaces de partage et d'entraide, ainsi qu'un espace collaboratif (wiki) et des vidéos. N'hésitez pas à vous inscrire et partager votre histoire en toute confidentialité.

30 jours de sévrage!

Arthaghas

New member
Salut,

Youppie! J'ai atteint le 30 jours sans porn. Je n'ai pas l'impression que je suis libéré, mais quand même, les dernières semaines ont été relativement tranquilles niveau libido, je veux dire dans la rue et en dehors de chez moi. Pas vraiment de fixation sur le corps des femmes, j'étais serein et détaché. Pas complètement, mais quand même. J'ai eu 2 ou 3 pics intenses à la maison. Des envies de sexes et d'aventures! Malheureusement je dois bien admettre que côté rencontres et possibilités c'est plutôt tranquille. Un peu comme si je marchais à côté d'une belle rivière où j'aimerais bien aller nager.

Je me sens souvent très petit dans mes culottes, mais assez gros dans mes préoccupations amoureuses et sexuelles, avec une majorité de sexuelles. C'est peut-être pour cela qu'il ne se passe pas grand chose. Je suis très occupé à essayer de contrôler mes pulsions, mes regards, mes envies de porn et de sexe qu'il ne me reste pas beaucoup de jus pour le réel. Et ça fait des années et des années que c'est comme ça. En plus je fume la cigarette et cela aussi m'occupe beaucoup.

Quoi faire pour provoquer le destin?!

Je suis plutôt passif en la matière. Je m'arrange, je sors et j'espère que ma beauté et ma personnalité feront le travail. Qu'une belle poulette tombera sous mon charme et n'hésitera pas à m'enrôler dans sa vie... sexuelle de préférence!
Sauf que la réalité est un peu différente. Je sors dans les bars, mais j'attire peu les regards, et j'ai 43 ans et la plupart des jeunes filles n'ont même pas 20 ans. Malheureusement aussi je suis souvent seul, ça ne doit pas aider....

Et je suis assez gêné pour draguer, surtout que j'ai souvent trop l'idée du sexe en tête. Par contre je me rends compte de mon progrès, je suis souvent fier d'avoir fait le pas, d'être sorti, d'avoir pu parler un peu à une belle jeune fille, même si c'était pour dire des banalités. D'avoir parlé à des mecs aussi, d'avoir vécu un peu d'inconnu. Je suis en sevrage, mais je fais quand même des petits pas, j'ai des petites victoires. Je suis là, seul la plupart du temps au bar ou à une table et je sirote ma bière. J'observe les gens, leur goût pour la fête, buvant, criant, essayant pour la plupart de s'évader d'un quotidien qui souvent les oppressent. Les jeunes moins, mais les plus vieux oui. Les vieux messieurs souvent seuls, les quelques femmes qui ressemblent moins à des filles de revues, les hommes dans la trentaine cherchant de belles perles de chair.... La plupart rêvant de sexe et de sensations fortes...

Oh la la...

Allez! Je me branle et après je sors!

Mercredi soir 21h52
 
Salut,

Héhé tu nous la joue poète c'est bon ça hihi. Tout d'abord félicitations pour ton trentième jours, je sais que ce n'est pas facile et qu'il est même possible après ça de rechuter, j'ai bien failli.

Des conseils pour la drague je ne saurai t'en donner, ça fait 20 ans que je n'ai pas eu à faire cet exercice en public. Peut être aller à d'autres places? Faire du bénévolat? Désolé suis nul pour ce genre de conseils.

Sinon dans ces bars la, tu ne peux pas essayer de rejoindre des groupes d'hommes, tu sembles dire que ça va te donner plus de chance de croiser d'autres filles.

Tiens bon !

Bonne journée
 
Haut