Dépendance sexuelle

Bienvenue sur le forum d'entraide pour les co-dépendant(e)s et dépendant(e)s au sexe sous toutes ces formes (tchat, porno, escorte, etc.). Vous y trouverez des espaces de partage et d'entraide, ainsi qu'un espace collaboratif (wiki) et des vidéos. N'hésitez pas à vous inscrire et partager votre histoire en toute confidentialité.

Mon petit journal - 24 ans - Nouvelle année.

Revivre

New member
Bonjour,

Merci de prendre quelques instants pour lire ce message. Petite présentation rapide de l'auteur : 24 ans, adepte au porno. depuis environ 10 ans avec dans l'ordre chronologique : Les publicités dans les magazines informatiques, les images "offertes" avec les cd-rom, le minitel rose, les cassettes des films de Canal+, Internet, Les films sur les chaines du satellite ... puis des choses moins virtuelles ... Les salons de massage, les escort-girls, la prostitution, les mensonges, la tromperie ...

Déjà au collège j'étais quelqu'un de timide, bon élève mais pas assez sûr de moi pour arriver à m'imposer face à mes camarades (filles et garçons) ... les choses se sont arrangées avec le temps mais le porno. est resté.

Je vie depuis plusieurs années maintenant avec une fille adorable et je ne veux plus avoir à lui mentir, à me cacher, à la tromper ... la liste serait longue, vous la connaissez sûrement déjà.

J'ai donc décidé depuis le 1er janvier 2006 (date symbolique) d'arrêter totalement le porno. Plus d'images, plus de films. 8 jours après, je tiens toujours bon même si à l'heure actuelle je suis dans la plus mauvaise situation possible pour moi : Un matin, seul, devant un ordinateur connecté au Net avec l'ADSL.
Pourtant je tiendrai bon, notament grâce à ce site.

Avec un peu de retard, bonne année 2006 (sans porno. !!) et un grand merci au Webmaster et aux Modérateurs (..trices) pour leur boulot !!

A bientôt pour d'autres nouvelles,
Revivre.
 
Salut Revivre (tout un programme ce pseudo. Personnellement, j'estime que faire en sorte de me libérer de mes dépendances constitue une sorte de renaissance).

Se débarasser de ce ce satané poison de l'obsession sexuelle permet en effet de (re)goûter à l'honneteté, vis-à-vis de soi et des autres. Une première étape : fuir absolument tout ce qui peut te piéger à nouveau. Donc, te dépabarsser de s images, DVD, cassettes, adresses etc. Et éviter l'ordi et notamment Internet (en se limitant par ex à ce forum).

Je te souhaite beaucoup de courage. C'est possible d'être libre sans porno.
 
Salut,

Je profite d'un petit moment de tranquilité pour vous donner de mes nouvelles. Pas de rechute mais de très fortes tentations. C'est assez bizarre en fait, par moment tout vas pour le mieux et puis d'un coup je me met à penser au sexe comme un drogué en manque ... Je ne pense plus qu'à ça ... aux vidéos, aux escort-girls etc ... La seule façon que j'ai trouvée pour ne pas rechuter c'est de me trouver un endroit tranquille et de me masturber en pensant à ma copine, de façon à "évacuer le trop plein". Je ne sais pas si c'est la bonne méthode mais j'ai quand même l'impression qu'il y a du progrès. Un gros facteur aggravant : le stress. Stress au boulot, dans la vie de couple etc ... Et là le besoin de se retrouver seul devant des vidéos pour un petit moment de "faux" bonheur devient très grand !!

Je vais essayer de venir plus souvent sur le forum mais les moments de tranquilité sont assez rares.

A Bientôt et bon courage,
Revivre.
28 jours ... Pas de rechute.
 
Le stress c'est la clef du problème, j'ai l'impression.

Tant que l'on ne saura pas le gérer, ce sera dur. Tout à l'heure j'ai failli me "viander" c'était après un coup dee stress !

Si déjà l'on sait que l'on est contrairé, il faut être doublement sur ses gardes (alors que l'on en a pas forcément enive !)

Courage et à bientôt, Nicolas (14 jours).
 
Si tu réfléchis bien, tu verras que ce n'est pas encore ça que tu cherches. La dépendance sexuelle, c'est pas seulement le porno, c'est tout le déshumanisant par le sexe. A toi de voir si la masturbation, qui continue de te créer un univers irréel et fantasmagorique (j'aime bien ce mot) n'est pas quelque part une façon de fuir la réalité.
Si tu veux un conseil, arrête tout, c'est violent mais c'est nécessaire et ça en vaut la peine, tu verras. D'autant plus que scientifiquement parlant il me semble que le fait d'entretenir la masturbation empêche de se libérer du désir et du fantasme.
Enfin voilà quoi, c'est mon avis.
Envoie nous de tes nouvelles qu'on puisse suivre ton cheminement, et ça te permettra de te ressourcer itou
Bon courage
 
Salut,

Merci pour vos messages, ça me fait plaisir. ça ne va pas très fort aujourd'hui, beaucoup de soucis divers et variés (famille, boulot, couple, choix à faire ...) , comme tout le monde je pense. Du coup, l'envie de s'enfermer dans mon petit monde irréel devient plus forte ... crayonbleu, je suis d'accord avec toi sur le principe d'arrêter complètement la masturbation mais en pratique ... C'est pratiquement un besoin physique ... Alors c'est vraiment dur :-( :-( ... Néanmoins je vais essayer de suivre ton conseil.
 
Moi quand je rêve, je crois vivre pleinement, tant & si bien que quand sonne mon rêv'eil, je veux encore continuer mon rêve, je m'y accroche.
Ce n'est qu'au bout de quelques minutes de réveil que je sors de mon rêve, et plonge dans la réalité (c'est pour ça que j'ai besoin d'un rêv'eil qui sonne longtemps). Il me paraît alors ridicule de retourner dans mon rêve, qui n'a plus de sens pour moi.
La dépendance c'est un peu pareil: on croit être dans le vrai, mais si l'on s'arrête et prend du recul (ça peut prendre un moment), on réalise combien on vivait dans l'idée et le monde qu'on se créait; il nous est alors inconcevable de replonger dedans, tant cette vie nous paraît alors vulgaire, oisive, monotone, insipide et sans saveur.
Bref, sortez de ce pépin, osez aller plus loin, je vous promets quelque chose de grand à l'arrivée.
 
Salut et tout d'abord merci pour vos messages,

Je viens vous donner des nouvelles ... Pas vraiment bonnes :-( ... Au début de février j'ai eu un déplacement professionnel sur la capitale et là je n'ais pas réussi à résister. Il me restait quelques heures de libres avant de reprendre mon train et au lieu d'aller visiter j'ai erré comme un cammé pour trouver un cybercafé, direction un site bien connu, j'ai pris le premier numéro de la liste, un coup de téléphone et un rdv 30 minutes plus tard ... Aucun plaisir, j'étais stressé, mal à l'aise, celà à duré à peine 15 minutes ... Je ne sais pas pourquoi j'y suis allé, c'était plus fort que moi. De retour, je me suis inscrit pour un mois à un site de vidéos ... Je ne sais pas pourquoi ... Trop facile, trop tentant, de jolies filles ...
Sans commentaires. C'est dur ...

Revivre.
 
Revivre a écrit:
Je ne sais pas pourquoi j'y suis allé, c'était plus fort que moi.

C'est démoniaque la dépendance. On ne maitrise rien du temps, et croire que l'on pourra lui résister une fois que l'on a déclenché l'engrenage est absolument illusoire. Il faut aller faire appel, à quelque chose qui nous dépasse. Moi, quand l'envie tente de me piéger, je prie. Mieux vaut filer dans une église que dans un sex shop. J'en appelle à la Vie (Dieu, pour moi), et je la laisse reprendre place en moi, plutot que de vouloir me maitriser et rester bloqué sur mon obsession.

C'est dur ...

Mais tu es revenu ici, nous partager ta difficulté. Et ici, tu peux lire que c'est possible de vivre libéré du poison un jour à la fois. Bon courage à toi, cher ami au pseudo merveilleux. :)
 
Bonjour Revrire...

Je sais que c'est pas facile à appliquer, mais mieux vaut pas remettre le nez dans cette addiction...

Analyse pourquoi tu as préféré aller faire un tour vers ce cybercafé. Stress ? Déception ? Cela faisait trop longtemps que tu n'avais pas été faire un tour sur les sites xxx et tu ne pouvais plus résiter à la pression ?
L'analyse de ton échec te prépare déjà à ne pas rechuter la prochaine fois.
Racontes-nous...

A bientôt, Nicolas.
 
salut
tu n'as pas que des bonnes nouvelles, alors moi non plus : l'addiction que tu as contractée est maintenant fatale à la première dose. L'abstinence totale un jour à la fois, déjà ça te gardera la tète hors de l'eau, mais je pense qu'il faudra entamer un travail psy sérieux pour t'en sortir. Tu me rappelles beaucoup yoda sur le forum d'orroz, tu peux consulter ses messages ici
http://orroz.forumactif.com/viewtopic.forum?t=263&highlight=
et l'histoire ne dit pas s'il s'en est sorti mais lui aussi était bien pris par les escorts girls et le net et les couples échangistes et voili et voualou.
Parce que ton prénom "revivre", tu pourras le porter quand tu cesseras de remourir, non ?
keep serring les miches, ça va passer. Mais à chaque fois que tu remettras le nez dedans, ça risque de revenir.
Je sais que j'ai très peu de chances de m'en sortir, c'est pour ça que je fais très très gaffe. Tous ceux qui tiennent plus de quelques semaines peuvent témoigner que l'étau se desserre lentement, et pour tenir plus de quelques semaines, ben y'a que l'entrainement !
bon courage.
et puis pense que ça pourrait être pire : au lieu d'être le malheureux client, tu aurais pu être la malheureuse escort girl ! ta vie ne te semble-t-elle pas préférable à la sienne ?
 
Salut et merci pour vos messages,

Avant tout chose, la bonne résolution du jour :

je viens à l'instant de supprimer définitivement le compte google Gmail qui me servait pour me connecter à des sites (comptes) ou pour garder contact avec certaines personnes (escort-girl, modèles etc ...).

Donc voilà, le compte est supprimé et les mails qui vont avec aussi ... Bonne chose !! Merci Gmail pour l'option "Supprimer le compte", bien utile pour ne plus être tenté.

Ce qui m'a fait rechuter ? Je ne sais pas, trop de pression, trop de stress (boulot entre autre), le fait de me dire que je suis à Paris et que c'est super facile ... qu'il n'y a qu'à aller dans un cybercafé, se connecter et prendre le premier numéro de la liste. Me dire que ce serait dommage de ne pas en profiter car je ne suis pas souvent dans la capitale, et puis vala ... rechute.

Je repart donc à zéro ... je vais suivre vos conseils : Fini la masturbation, fini les plans foireux, les vidéos ... Je vais faire en sorte d'entre le moins souvent possible seul face à un ordinateur ... C'est le seul moyen de m'en sortir.

Compteur à zéro !!

Merci pour votre soutien, je vais m'en sortir et ce sera en grande partie grâce à vous.

Revivre.
 
Salut,

28 Février 2006 :

Deux jours et pour l'instant tout vas bien. Pas de vidéos, pas de détours sur des sites d'annonces ou de rencontres, pas de masturbation. Je pense être sur la bonne voie.

Je vais suivre scrupuleusement vos conseils :

- Aucune tentation possible. Ne pas aller sur un site "juste pour voir" car je sais que je ne suis pas capable de me contrôler.

- Pas de masturbation.

- Quand je sent que je suis sur le point de craquer, arrêter l'ordinateur. Sortir et voir du monde. Ne jamais rester seul devant la machine.

Pour Resus : J'étais seul et je n'habite pas Paris. J'avais une après-midi de libre et j'ai craqué. Pour quelqu'un qui n'est pas accro. au porno. , effectivement il y a beaucoup de choses intéressantes à voir à Paris !! Pour un addict, le seul but est de trouver de quoi assouvir rapidement sa pulsion ...

A bientôt,
Revivre.
 
Revivre a écrit:

Je vais suivre scrupuleusement vos conseils :

- Aucune tentation possible. Ne pas aller sur un site "juste pour voir" car je sais que je ne suis pas capable de me contrôler.

- Pas de masturbation.

- Quand je sent que je suis sur le point de craquer, arrêter l'ordinateur. Sortir et voir du monde. Ne jamais rester seul devant la machine.
.

Coucou Revivre.
Bravo et merci de rappeler ces principes de base. Il y a l'essentiel dans ce quer tu dis. Un vrai "kit de survie". J'ajouterais une chose : "se souvenir que ce que l'on engage impose de faire preuve d'une grande humilité et éviter de vouloir tout abattre. Donc faire cet effort tout doux, un jour à la fois". C'est du moins mon expérience : rien que pour aujourd'hui, je fuis "la bête".

Bon courage à toi.
 
Marco, tu as parfaitement raison. Seul, c'est pratiquement impossible. C'est pour cela que tu peux compter sur des gens ici, pour t'encourager, t'aider. Sur le forum (en pv et par mail pour ce qui me concerne). Une asso d'entraide comme Dependants affectifs et sexuels anonymes pourrait aussi t'être utile, pour ne pas te sentir seul. Comme tu sembles être sur Paris, tu dois pouvoir les contacter plus facilement que dans certains coins de province. Et puis, tu peux aussi contacter un psy. Surtout, oui, ne t'isole pas.

Bon courage à toi.
 
Salut,

ça fait un moment que je ne suis pas revenu ici ... J'ai réussi à tenir pratiquement 1 mois et puis ... rechute. ... A cause de quoi ? Je ne sais pas ... Enfin si, je sais : Stress au boulot, engueulade dans mon couple = besoin de s'évader, de décompresser ... Allez hop, juste une petite vidéo ... rien qu'une fois , ça fait tellement de bien ... Je vous laisse imaginer la suite.

8 Avril = Compteur à zéro.

Revivre ... pas trop le moral là.
 
Salut Revivre!

Jsuis un peu en retard sur ton histoire alors jviens de lire les 3 pages de post.Bon t'as rechuté,ben ça nous pend tous au nez et personne n'est a l'abris.je c que jsuis mal placé pour donner des conseils vu qu'une des causes de ta rechute est res ponsable de ma derniere.Mais bon en général,quand le boulot me soul je cherche du récomfort auprès de ma blonde.Quand ma blonde me soul(pardon ma chérie je t'aime) je joue,jvé faire un tour au cinéma,jviens parler içi,mais en aucun cas je ne reste a rien faire.

G lu qq part:
"- Quand je sent que je suis sur le point de craquer, arrêter l'ordinateur. Sortir et voir du monde. Ne jamais rester seul devant la machine."

Je pense que cette personne et pleine de bon sens,tu ne crois pas? ;-) .En plus je suis sur que tu la connais bien.Alors mon seul conseil est d'écouter ce que cette personne si sage a à te dire avant de commettre un faux pas.

Allez a+
 
Salut et merci pour vos messages,

Voici les nouvelles en ce joli jour du lundi de pâques. Je tiens pour l'instant même si ce n'est pas simple simple ... J'ai du mal à surfer "gentiment" sur des sites sans à un moment ou un autre dévier "juste pour voir". Heureusement, j'ai réussi à fermer les fenêtres avant qu'il ne soit trop tard.

Comme tu le dis Olivier, cette personne est pleine de bon sens :) ... Reste à mettre en pratique ce que cette personne écrit. Le chemin va être difficile car dans mon cas il y a la dépendance au porno. mais également la dépendance au net (et voui, travailler toute la journée devant un ordi. avec un accès à Internet n'est pas forcément une bonne chose ...).

Allez, je respire un grand coup ... Pfooooouuuuuuuu ...

Revivre.
 
Salut,

Nouvelle rechute cette après-midi. Situation difficile que je n'ais pas su gérer (comme d'hab.) : Seul chez moi, un ordi. avec Internet, de bonnes résolutions et puis ce putain de manque ... Ok, je vais prendre l'air ... Non, ça continue à m'obséder, je n'arrive pas à penser à autre chose, je devrais manger, me mettre devant la TV, aller prendre le soleil, bosser ... Mais non, je ne pense qu'à ça. Et voilà, 4 heures planté devant l'ordi. ...

Echec sans appel.

Aucune idée de ce qu'il faudrait faire, je connais le scénario, je sais qu'il ne faut pas que je sois seul devant un ordi. avec internet mais il arrivera toujours un moment où la situation se présentera.

Compteurs à zéro.

Revivre.
 
Bonjour revivre..... :)

J'ai récemment écrit au sujet de mon histoire qu'il y a une vie après la mort.
J'en suis personnelement convaincu.
J'ai relu tous les posts qui précèdent.
Les tiens et ceux des autres.
Ce que je constate c'est que malgré tes efforts et tous les conseils qu'on a pu te donner, tu viens encore de rechuter.
Je n'ai pas vraiment envie de te dire que ce n'est pas grave.
Pour toi, ça l'est.
Voilà la réalité.
Tu as le sentiment de te battre.
D'avoir déjà beaucoup donné.
Et voilà la pulsion est plus forte que toi.
J'ai remarqué que tu parles beaucoup de stress.
Et si j'ai bien compris le stress serait responsable de ta fragilité.
Je crois que c'est plutôt le contraire.
C'est ma fragilité qui provoque du stress.
Longtemps je basculais.
Et pourtant crois moi, j'avais vraiment le sentiment de me battre.
J'avais de bons arguments.
J'étais parfois très déterminé.
Et pourtant, en un instant, l'idée de me connecter me traversait l'esprit.
Et là, elle prenait de plus en plus d'ampleur.
A tel point qu'en un instant, je me connectais.
A quoi bon.
Tu sais très bien que ce monde là est tout sauf un refuge.
Tu sais aussi que les pusions sont bien plus fortes que toi.
Je crois que nous sommes tous fragiles.
Je l'ai déjà dit ici, et oui, mais un beau jour, j'ai cessé de penser que je résoudrais tout par moi même
Je me suis dit......Putain, j'ai beau faire tout ce que je peux, à haque fois je reproduis le même schéma....
Et un lundi matin, lassé par toute cette merde, je suis allé aux urgences psychiatriques de l'hopital où j'habite......
Sans aucune honte quelqu'elle soit.
Je n'ai pas encore eu mon premier rendez-vous avec un psy mais pour la première fois de ma vie, je me sens soulagé.
Je suis malade.
Voilà tout.
C'est un cancer ce truc.
Un cancer qui nous bouffe de l'intérieur.
Si tu connais quelqu'un qui s'est sorti d'un cancer sans traitement, fais le moi savoir.
Je toucherais sa bosse.........S'il en a une....... ;-)
Maintenant et pour conclure, toutes ces chimères s'éloignent et pourtant je me sens encore stressé.
Je suis toujours fragile.
Je ne sais pas si ces mots pourront t'aider mais et si cela peut te consoler, quelque part, quelqu'un qui répond au doux sobriquet de Midnite pense à toi.......
A bientôt........ :)
 
Haut