Dépendance sexuelle

Bienvenue sur le forum d'entraide pour les co-dépendant(e)s et dépendant(e)s au sexe sous toutes ces formes (tchat, porno, escorte, etc.). Vous y trouverez des espaces de partage et d'entraide, ainsi qu'un espace collaboratif (wiki) et des vidéos. N'hésitez pas à vous inscrire et partager votre histoire en toute confidentialité.

Mon petit journal - 24 ans - Nouvelle année.

Salut Revivre. Moi aujourd'hui je commence ma 24e année...et
j'espere qu'elle sera sobre!
Restes parmi nous...nous sommes dans la même galère que toi...Tu n'es pas un cas plus désespéré que nous, même si je crois que des fois du dois le penser en rechutant.
L'important c'est de poursuivre la route du sevrage, d'évacuer toutes les énergies qui bloquent en toi et qui sortent dans la sexualité, de pas être dans le déni en croyant un jour avoir une sexualité "comme dans la porno" mais accepter que ce n'est pas la réalité, que tu es dépendant et que ça te fais du mal. Exactement comme une personne qui doit abandonner l'alcool ou la drogue.

Crois au bonheur, accroches-toi et demandes de l'aide si c'est possible autour de toi.

Surtout continu...l'important c'est la persévérance et la discipline, la cure immédiate et facile n'existe pas.
(ce message s'adresse à moi-même également...bien évidemment)

:Hello:
 
Revivre a dit "Mais quand je n'arrive rien à contrôler et que j'ai ce tel sentiment de honte je me dis que la relaxation et les trucs dans ce genre ce n'est pas fait pour moi."
c'est là qu'il faut que tu voies que tu rétrécis le diamètre du cercle vicieux au lieu de l'élargir aux dimensions du monde. C'est justement à cause du poison de la honte, qui n'est que le résultat logique de ton activité coupable (maintenant que tu es amplement informé de sa nocivité et que tu l'as constatée en toi) que tu ne peux plus en sortir que par le haut, tu vois bien que la culpabilité est une fuite de plus. Si tu ne veux plus avoir honte, le plus simple c'est de ne pas le faire.
Pour l'EJP, tu verras plus tard. J'ai mis un an à améliorer mes prestations. Si j'étais un vieux sage chinois, je t'expliquerais comment j'avais foutu mon système énergétique en l'air, mais je ne suis qu'un expérimentateur motivé.
Branche-toi sur ce bouquin de Mantak Chia
http://www.orroz.net/conseils_decrocher.htm
(les autres sont pas mal non plus) et stoppe l'hémorragie. Pardonne-toi, recule jusqu'à l'embranchement précédent, et reprends la route.
 
Coucou Revivre,

Je suis toujours là et toujours EJP... Je pense qu'il faut prendre acte qu'en ayant détraqué notre fonctionnement sexuel, on doit aussi faire avec. Après, je me dis que l'amour ce n'est pas nécessairement faire le marathon, et qu'il y a aussi plein de façon de prouver qu'on aime sa femme, dans l'acte sexuel, et pas seulement la pénétration. On est aussi conditionné par ce culte de la performance qui ne correspond pas à notre fragilité.
Oui, on peut résoudre en partie ce problème visiblement. Moi aussi, je consulte etmoi.free.fr, qui en plus développe une philosophie intéressante sur la sexualité, s'oppose à la pornographie et fait même de la pub pour Orroz !
Mais comme le dit John, une chose à la fois. Y'a pas plus urgent que ton problème de dépendance sexuelle. T'attaquer à ça, et trouver durablement l'abstinence à la compulsion te donnera l'occasion de retrouver la paix, et donc t'aidera à mieux gérer tes difficultés sexuelles.

Bon courage à toi ! :)
 
Dimanche 06 Mai 2007 - 17h10

Bonjour,

Me revoila, environ 5 mois après mon dernier message sur ce sujet. J'ai maintenant 25 ans et je ne suis toujours pas sorti de l'enfer de la pornodépendance.

J'ai été très faible durant ces 5 derniers mois, beaucoup de vidéos téléchargées, une escort, tchat, MSN ...
J'ai franchi la limite en faisant l'erreur classique de croire que je pourrais regarder qu'une et une seule vidéo et ne pas retomber dans le cercle.

J'ai essayé de me contrôler mais j'ai pu mesurer à quel point nos pulsions arrivent à nous manipuler, à prendre le contrôle de notre esprit. Garçon sans histoire, je me suis mis en danger (physiquement et moralement) pour assouvir mes fantasmes et céder aux tentations. J'ai volontairement délaissé mes parents, ma copine, mes amis pour pouvoir être seul devant la machine.

J'ai donc décidé de commencer un nouveau sevrage en ce jour (symbolique pour les français) du 06 Mai 2007.

J'ai réinstallé aujourd'hui mon bloqueur de sites (K9 Web Protection), bloqué bien entendu les sites adultes mais également les tchat, sites de rencontre, blogs et forums tendancieux. Je ne connais pas le mot de passe et je ne pourrai le supprimer qu'au prix d'une (longue) réinstallation du système.

Je me suis également fixé l'objectif de venir faire un tour sur ce forum au moins 3 fois par semaine de façon à pouvoir participer plus activement à la vie du site.

En vous remerciant de m'avoir lu,

Bon courage à tous,

Revivre
 
Difficile d'échapper ces jours-ci à la chanson de Ridan "Ulysse" partiellement issue d'un poète du 16ème siècle.
Pour ta nouvelle détermination, je te dédie cette strophe de son cru :
"J'ai traversé les mers à la force de mes bras,
Seul contre les Dieux, perdu dans les marais
Retranché dans une cale, et mes vieux tympans percés,
Pour ne plus jamais entendre les sirènes et leurs voix.

Nos vies sont une guerre où il ne tient qu'à nous
De nous soucier de nos sorts, de trouver le bon choix,
De nous méfier de nos pas, et de toute cette eau qui dort,
Qui pollue nos chemins, soit disant pavés d'or."

Plus que de "présence" sur le forum, ton sevrage doit puiser dans les fondamentaux (le site d'Orroz) et l'éloignement de ta bécane.
 
Bon courage Revivre.
C'est bien d'avoir eu ce courage de nous partager ce que tu viens de vivre. N'oublie pas que Revivre, ça veut aussi dire vivre différemment, en essayant de donner d'autres aliments, plus sains à notre esprit. Moi, je cultive pas mal la paix, le calme, la simplicité.

Bon courage à toi !
 
Dimanche 10 Juin 2007 - 17h02

Bonsoir,

Tient encore un dimanche ... Bad day.

J'ai rechuté sans raison apparente. Je ne comprend pas.
Tous se passe plutôt pas mal en ce moment dans ma vie (le boulot va bien, j'ai des activités, cela va plutôt pas mal avec ma copine ...).

Je ne comprend pas.

La semaine prochaine j'ai un déplacement dans la capitale et je me suis mis à compulser aujourd'hui en passant des heures à chercher une escort. Je sais pourquoi ... je me suis senti "libre comme l'air", sans risque d'être surpris ou de tomber sur quelqu'un que je connais. Un truc du genre "vas-y, tu ne risque rien, fais-toi plaisir une dernière fois" ... :mur: Pathétique.

J'ai finalement réussi à sortir du piège en tombant dans l'autre piège de la vidéo porno. C'est assez pitoyable je trouve :-(

Maintenant je me sent mal d'avoir encore gâché une journée, ma copine me répète de plus en plus souvent qu'on ne fait jamais rien ensemble etc ... Mais je me sent encore plus mal de ne pas réussir à comprendre pourquoi je fais ça alors que tous semble aller plutôt bien.

Bad day ... :-(

Revivre
 
Relis tout ton topic.
Ton "besoin de s'évader" te ramène souvent directement en prison. Il n'y a aucune liberté dans la compulsion sexuelle.
Si tu reconnais ta dépendance, tu sais déjà que tu n'as pas besoin de "raison apparente" pour rechuter : il suffit d'être à nouveau exposé au produit.
Ton besoin de liberté n'est pas "pathétique" mais légitime.
Que tu juges sa façon de s'exprimer "pitoyable" semble renforcer ce divorce d'avec toi-même : tu te désolidarises de tes actes par ton jugement.
Commence par accepter ta misère si tu veux t'y soustraire !
bon, ceci dit, on est tous passés par là.
Que te dire ? va consulter un thérapeute, qui t'aidera à comprendre pourquoi tu te fais des croche-pattes, parce que là tu vas fatiguer et repartir dans un cycle infernal et ça sera beaucoup de bobos pour rien.
 
Salut revivre ...

Ton message me parle pas mal ? Visiter ces sites de m... sans savoir pourquoi ?Et puis l'envie de s'offrir une aventure !

Mais surtout le truc que tu résume ainsi : Genre vas y fais toi plaisir une derniere fois ! Oui on dirait un vrai diable qui vient te sussurer à l'oreille ?

Enfin une pulsion à l'origine inconnu et qui dépasse notre petite et pauvre volonté !

Tu t'es sortie du piége de la rencontre par une séance de vidéo porno !

Et un sentiment de journée gachée foutu en l'air à cause de cela.

Yes very bad day, comme j'en ai connu et aimerait ne plus en connaitre ?

Comment peut on subir cette foutu dépendance ?

Pourquoi n'arrive t'on pas à nous frustrer des images lamentables !

Ici on a beaucoup de question mais bien peu de réponses, ce n'est pas péjoratif ce que je dis, mais bon on tourne en rond ... ok ok les solutions sont en nous ? oui
 
Dimanche 14 Octobre 2007 - 12h44

Bonjour,

Toujours du mal à me sortir des sables mouvants ... difficile pour moi de tenir plus de 3 semaines sans avoir des pulsions importantes.

Quand je parle de pulsions importantes c'est compulser jusqu'à réussir à avoir ce que je veux : Faire l'amour avec une escorte, télécharger 10 vidéos, Me faire passer pour un photographe pour voir des filles en sous-vêtements, Discuter des dizaines (centaines ?) d'heures sur MSN, m'inscrire sur des sites de rencontres etc etc ...

Pour satisfaire mes pulsions, j'en suis à télécharger des vidéos au boulot, discuter sur MSN alors que mon boss est dans le coin, rouler très vite en ville pour me précipiter chez moi devant mon ordi. avant qu'il y ait du monde à la maison ...

Je deviens comme une bête sauvage, j'ai des frissons et cette envie d'assouvir par n'importe quel moyen mes pulsions.

Je suis conscient du mal que je me fais, mentalement et physiquement. Si vous me rencontriez dans la rue, si vous discutiez avec moi vous verriez un homme "normal", en apparence bien dans sa peau, serviable, courtois ... ça fait mal d'avoir ce côté sombre ... :mur:

Je ne demande pas vraiment de conseils, je sais déjà ce qu'il faut faire pour s'en sortir, je sais que c'est possible mais ... qu'est-ce que c'est dur :-(

Voila, Dimanche 14 Octobre, j'ai repris à la base : j'ai supprimé les vidéos de mon disque et supprimé l'ensemble des contacts MSN ... Un bon début, j'espère.

A bientôt,

Revivre.
 
Salut !

je suis vraiment touché par ce que tu écris. ca vient vraiment de profondément en toi, ca à vraiment l'air de t'empoisonner la vie un max... Mais a quand le jour ou tout le monde se rendra compte du probleme ? suprimer tes contacts msn es une bonne chose. Maintenant il faudrai occuper ton temps a faire des choses que tu aime. Je suis sur que le temps que tu perd a te masturber, tu pourrai le récuperer a avancer sur quelque chose que tu aime, la musique, l'art, la lecture, le dessin, les jeux videos même pourquoi pas ? Je te dis tout en me parlant à moi même. Je viens de me masturber il y a une heure. Je regrette, je me dis pourquoi? mais au fond de moi il y a un manque d'affection grave et je le remplace par ce plaisir futile, mais réel. Si tu veut en parler je suis la. Si tu veux qu'on commence un sevrage en se racontant nos experience de la journée je suis la et prêt a te soutenir. On à tellement a y gagner, le temps passe et notre vie s'écoule....Bon courage à toi. Peace.[color=CC0000]Force et honneur puis fierté pour mes freres et soeurs ![/color]
 
Salut MrGoldz et merci pour ta réponse,

Effectivement, ça m'empoisonne pas mal la vie cette dépendance, comme toutes les personnes présentes sur ce forum je pense.

Tu peux m'écrire en messages privés si tu souhaite discuter, ce sera avec plaisir.

Pour ma part, je (re)commence demain , lundi 15 Octobre 2007.

Revivre.
 
Salut Revivre,

Oui, c'est un poison que cette dépendance, et ce n'est sans doute pas d'elle qu'il le plus facile de se libérer - pour ce qui me concerne, en tout cas, ce n'est pas simple non plus.

Je crois que tant que l'on admet pas qu'il faut rompre, qu'il faut tourner le dos, autrement dit, entrer dans une autre façon vivre, RADICALEMENT différente de celle de la compulsion, on y reste encore attaché. Notre cerveau, notre corps notre (mauvais) esprit se souviennent de ce que l'on a pu faire et prendre comme plaisir facile, et peut-être qu'ils ne veulent pas tout à fait lacher prise.
 
Mardi 16 Octobre 2007 - 18h18

Bientôt 2 jours sans rechute. Bien.

J'ai supprimé l'ensemble de mes contacts MSN de type (liste non exhaustive :lol: ) :
Modèles photo., escorts, relations foireuses etc ...

Courage à tous,

Revivre
 
Allez Revivre, reprend le contrôle sur ton côté Hide, c'est de toi, ta vie, ta conscience, qui sont en jeu.
Vas-y pas à pas, mais fermement.

Bon courage !
 
Dimanche 21 Octobre 2007 - 17h40

7 jours que je n'ais pas visionné de vidéos pornographiques ni composé de numéros d'escort.
Un petit exploit à mon niveau :)

La journée d'aujourd'hui était assez difficile car étant seul à la maison avec un ordinateur sans protection, il était très tentant de céder à mes pulsions. Heureusement, j'ai réussi à garder la tête froide :zen2:

Durant la semaine écoulée, j'ai fais une séance photo. avec un modèle. En effet, j'aime bien la photographie et il m'est arrivé, dans de rares occasions, de photographier des demoiselles pour leur créer un "book". Exercice périlleux, vous en conviendrez, pour un dépendant sexuel !

Il n'était pas ici question de lingerie ou de nu, juste d'un modèle et de photos d'elle habillée.
Il aurait été tentant pour moi de fantasmer devant ces quelques clichés et pourtant, quand je regarde ces photos, je trouve cette demoiselle très belle, sensible ... émouvante ... mais je ne ressent pas l'envie de me masturber, de fantasmer devant ces clichés.

Ce n'est pas de l'amour (j'ai une copine et elle est mariée), je ressent juste de la tendresse, de la douceur. Je la trouve belle, tout simplement :roule:

Cela faisait plusieurs années que je n'avais pas eu cette sensation et je prend cela comme un point positif dans ma thérapie. Je ne suis pas sûr de renouveller l'expérience tout de suite mais j'ai trouvé cette séance enrichissante.

Demain j'attaque ma deuxième semaine d'abstinence.

A bientôt et bon courage,

Revivre
 
Vendredi 26 Octobre 2007 - 14h50

Salut,

J'ai rechuté aujourd'hui à 13h30 après 11 jours d'abstinence.

Cette nuit j'ai fais un rêve érotique et je crois que ça m'a travaillé toute la matinée.

Vers 11h, j'étais au travail et j'ai commencé à être obsédé par le fait de trouver une escort. J'ai eu beau essayer de me fixer les idées sur autre chose, rien à faire.

On aurait dit un toxicomane en manque. J'étais stressé, oppressé ... C'était vraiment flippant :-(
J'ai fais le tour des sites existants et j'ai pris rendez-vous avec une escort pour 13h30.
J'étais vraiment "ailleurs", je savais au fond de moi qu'il ne fallait pas, que je le regretterai et pourtant une petite voix me disait "vas-y, fait-le, tu sera débarassé après, il faut le faire, tu n'as plus le choix" ... et j'ai sonné à la porte de cette dame.

Comme à l'habitude, j'ai été déçu, je n'ais pris aucun plaisir et je m'en veux de ne pas avoir pu résister à mes pulsions.

Outre le fait que cela m'a coûté 200 euros et que ce n'était vraiment pas terrible, je me sent mal et sale.

Une fois de plus j'ai trahi la confiance de ma copine et je suis incapable de résister :-(

Revivre
 
Où l'on percoit encore une fois l'importance de bénéficier d'un réseau d'entraide concret comme il existe chez les AA. "Téléphone avant plutot qu'après" dit-on chez les Alcooliques anonymes. Là où c'est possible, je crois que frequenter les réus DASA est salutaire. Comme je te le dis dans un MP, je peux donner mon tel à des sexoliques qui souffrent encore. Ça peut aider de confier sa détresse, quelques secondes peuvent suffir pour faire partir l'obsession.

Ou encore, je me souviens qu'une fois, je me dirigeais droit vers des sex-shops ou en quête de prostitués. J'ai préféré m'arrêter dans une église et confier mon orgueil en érection à une puissance supérieure. C'est vrai que c'est plus fort que toi, cette merde. ;-)

Bon courage à toi. :Hello:
 
Jeudi 23 Avril 2009Salut,1 an 1/2 depuis mon dernier message ... vouav ... Malheureusement, rien n'a vraiment changé.Je travaille maintenant à domicile ce qui fait que j'ai un accès encore plus facile à Internet, au porno., aux annonces d'escort. C'est difficile de relire tous mes messages et de voir que la situation n'a pas vraiment évoluée.J'en suis aujourd'hui à mon 3ème jour d'abstinence et j'essaye une nouvelle méthode.Je note à l'avance sur un petit cahier ce que j'ai à faire sur mon ordinateur, je fais les tâches programmées et dès que j'ai terminé, j'éteind ma machine. Si je sent que je commence à avoir des idées malsaines, je prend mes chaussures de marche et je vais marcher 2 heures dans la montagne, si possible sur un chemin avec un fort dénivellé ! Je reviens fatigué et mes envies disparaissent. Cela semble fonctionner pour ces 3 premiers jours, alors je continue.J'ai essayé beaucoup d'autres méthodes, sans trop de succès :- Mettre un filtre parental : Je me débrouillais toujours pour passer au travers, trouver un autre ordinateur etc ...- Aller travailler à la bibliothèque :Il y avait trop de présence féminine et cela me donnait des envies.Même chose dans un parc ou un autre lieu public.Etc ...En espérant vous donner de meilleures nouvelles dans les prochains jours,Revivre  
 
Salut Revivre.Cela me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. Cela fait quelques jours que tu es abstinent, c'est là le principal. Ce que tu as fait hier, c'est juste de l'expérience, tu ne peux pas revenir dessus. Alors accroche toi à ces 24 heures de liberté que tu accumules, pour aller de l'avant. C'est une bonne idée, cela, de se donner un programme journalier et d'éviter au maximum l'ordi. Bon courage à toi !  
 
Haut